Rôle et fonctionnement du chlore

  • Définition

      Le chlore est généralement utilisé pour réduire la quantité de micro-organismes dans le traitement de l'eau. En effet, il peut être utilisé pour la désactivation de la plupart des micro-organismes pathogènes dans l'eau destinée à la consommation, dans les piscines.

      Ces micro-organismes peuvent engendrer des maladies chez l'homme. Les effets du chlore dépendent de la quantité de chlore, de la fréquence et de la longueur d'exposition. Ils dépendent également de l'état de santé de la personne. Le chlore est un désinfectant chimique. Il est nécessaire car les bactéries et les micro-organismes se développent immédiatement dans l'eau et vont se fixer sur les parois. Cependant, toutes les bactéries ne sont pas forcément responsables du développement de maladies. Le chlore est souvent considéré comme un produit d'hygiène mais c'est un biocide toxique avec de nombreux effets secondaires qui sont peu connus.

      L'une des propriétés du chlore est son action immédiate sur les bactéries pathogènes mais son action à long terme peut entraîner des problèmes de santé ou d'environnement. En effet, le chlore est particulièrement nocif pour les organismes vivants dans l'eau et le sol.

  • Utilisation du chlore dans les piscines

      Les normes françaises imposent une concentration de chlore de 1.5mg/Litre avec un pH entre 5.5 et 7.5.

      Les nageurs font entrer dans les piscines des germes pathogènes, de la transpiration, des moisissures... Pour désinfecter l'eau des piscines, l'acide chlorhydrique, le chlore gazeux ainsi que l'hypochlorite de sodium ( eau de javel ), qui est à base de chlore, sont utilisés. Le chlore et l'hypochlorite de sodium sont, en effet, très puissants et détruisent rapidement les bactéries et les micro-organismes pathogènes. Ces produits restent toujours actifs. Le dosage de ces acides doit être contrôlé régulièrement, car un surdosage entraîne la création d'un chlore gazeux, pouvant provoquer une irritation oculaire. Dans l'eau, le chlore se manifeste sous trois formes :

      ~ L'acide hypochloreux ( HOCl )

      ~ L'ion hypochlorite ( ClO- )

      ~ L'ion chlorure ( Cl- )

      Parmi ces trois produits, l'acide hypochloreux est le plus actif dans la désinfection, c'est-à-dire qu'il possède l'action biocide la plus efficace. Sa forme ressemble à celle de l'eau ce qui lui permet de pénétrer à l'intérieur de la cellule. Une fois à l'intérieur de la cellule, l'acide hypochloreux empêche toute activité enzymatique et, à terme, provoque la mort de la cellule. En effet, les enzymes jouent un rôle considérable dans la réalisation des réactions chimiques internes à la cellule et qui permet sa survie.

 

      Le chlore tue les organismes pathogènes tels que les bactéries et les virus en cassant les liaisons chimiques de leurs molécules. Plusieurs facteurs déterminent l'efficacité de la désinfection au chlore, comme la concentration en chlore, le temps de contact, la température, le pH, le nombre et le type de micro-organismes, les concentrations en matières organiques dans l'eau.

  • Impact du chlore sur la santé

      Le chlore possède d'importantes propriétés irritantes. Effectivement, l'inhalation du chlore entraîne des graves irritations de la gorge, de la peau, du nez et des voies respiratoires. Des quantités différentes de chlore peuvent entraîner des symptômes variés. Une quantité de 0.02 à 3.5 ppm de chlore (partie par million : 10-6), cause des irritations du nez, une toux faible ou encore un assèchement de la gorge. Ces quantités déterminent également le seuil de détection olfactive.

      * De 1 à 2 ppm : On constate une toux importante, des maux de tête et des difficultés respiratoires chez les personnes exposées.

      * De 2 à 3 ppm : Les individus en contact avec le chlore, présentent des irritations des muqueuses.

      * De 3 à 4 ppm : Les symptômes sont considérés comme insupportables après quelques minutes. Cela se traduit notamment par des sensations de brûlure de la peau et du nez.

      Dans les cas les plus extrêmes, le chlore peut engendrer des bronchites ou même des œdèmes pulmonaires qui ne se développeront qu'après 48h. On peut aussi observer l'apparition du syndrome d'affection pulmonaire qui se traduit par de l'asthme et une réactivité des voies respiratoires. En effet, des études montrent qu'au contact de matière azotée come la sueur, l'urine ou les cheveux, les produits chlorés dégagent dans l'air de la trichloramine, un gaz pouvant engendrer des problèmes respiratoires. Les asthmatiques sont plus sensibles aux effets irritants du chlore qui peuvent aussi augmenter l'eczéma.

      Dans une piscine couverte, le chlore sous sa forme gazeuse, dû à l'évaporation de l'eau de la piscine, reste en contact avec les individus et à pour effet d'irriter les yeux ainsi que les membranes des muqueuses. Cette irritation oculaire, se manifestant par une sensation de picotements, des clignements rapides ou encore des yeux rouges, apparaît avec une quantité de seulement 1 ppm de chlore. Cependant, dans une piscine découverte, ces symptômes peuvent apparaître, si les yeux ne sont pas protégés ( par des lunettes par exemple). A très forte dose, ce gaz pourrait être mortel ( à partir de 1 000 ppm ).

  • Impact du chlore sur l'environnement

      Le chlore se dissout dans l'eau et a donc la possibilité de passer de l'eau à l'air, par évaporation, sous certaines conditions, et est ainsi rejeté dans l'environnement. Les plantes et les animaux ne peuvent pas stocker de chlore dans leur organisme. Une exposition répétée au chlore, peut toucher le système immunitaire, le coeur, le système respiratoire ou le sans, chez les animaux. Son utilisation dans la désinfection de l'eau des piscines génère des sous-produits dangereux qui peuvent être toxiques pour la faune et la flore.  

 

Haut de page

Commentaires (3)

1. betonboxing (site web) 20/08/2012

baignade naturelle - - tpe.e -monsite.com est mon numéro 1 site maintenant

http://eastbaysun.com/index.php/component/k2/item/9-dundee-was-an-ambassador-for-boxing

2. arthritis (site web) 28/10/2012

I came across baignade-naturelle-tpe.e-monsite.com and i love it !
what is arthritis

http://arthritissymptomstreatment.blogspot.com/2012/10/what-is-arthritis_28.html

3. barbara 08/04/2015

je ne doute pas des techniciens de la piscine que je fréquente 2 à 3 fois par semaine, mais le chlore me coupe le goût, je ne sens quasiment plus les saveurs lorsque je mange, c'est énervant, ça me fait un effet de manque terrible, je mange sans goût et c'est pas bon. Le lendemain, ça revient un peu, mais pas terrible. Certains jours, je ne mange pas je grignote aux repas principaux tellement je n'ai plus le goût et quand ça dure une semaine, je suis plutôt affaiblie. Et c'est bien le chlore qui agit négativement sur ce sens, j'ai un goût de chlore dans la bouche au lieu de sentir les aliments.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×