Bilan

      Le principe des piscines naturelles est encore très peu connu du grand public. Ces baignades naturelles agrémentées de végétaux, assurant la filtration naturelle de l'eau, sont dépourvues de produits chimiques. Ainsi, l'eau est purifiée par un processus de dégradation naturelle, fondé sur l'intervention de micro-organismes qui transforment les impuretés (déchets...) en minéraux, consommés ensuite par les végétaux. Ce milieu naturel s'auto-épure constamment.

      Le travail fait par les plantes, dans le cas d'une piscine biologique, est effectué par le chlore dans une piscine conventionnelle. Dans ces piscines chlorées, aucun processus naturel n'entre en jeux. C'est l'un des composants du chlore qui va parvenir a cesser la production des enzymes et entraîner la mort des micro-organismes ou des bactéries.

      Malgré un principe qui semble idéal, les piscines naturelles ne sont, pour le moment, pas conformes aux réglementations françaises concernant les piscines "normales", c'est-à-dire les piscines chlorées, dont l'eau est désinfectée par un biocide. Ces piscines naturelles ne sont pas considérées comme interdites mais sont très surveillées par l'administration française.

      Toutefois, ces piscines biologiques présentent des avantages indéniables. En effet, ces piscines s'intègrent parfaitement à la nature et à l'environnement. Au delà de ces critères esthétiques, les piscines biologiques représentent un réel enjeux pour l'avenir. Il s'agit effectivement, d'une alternative aux biocides et aux produits chimiques, nocifs pour la santé et pour l'environnement.

      Dans une société soucieuse de son environnement et sensibilisée par le réchauffement climatique, les piscines biologiques pourraient séduire de nombreux Français voulant opérés à "un retour au naturel".

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site